La cuisine thaïlandaise : 5 plats à connaître avant de partir

La cuisine thaïlandaise : 5 plats à connaître avant de partir

Copier le lien
Lien copié!
https://stories.weroad.fr/la-cuisine-thailandaise/
20 December

En Thaïlande, les paysages de rêve, les temples bouddhistes et les fêtes légendaires attirent des voyageurs venus du monde entier. Mais s’il est un domaine dans lequel les Thaïlandais excellent, c’est bien la gastronomie. La cuisine thaïlandaise mélange avec brio les saveurs salées et sucrées, le tout relevé par une bonne dose d’épices. Chaque voyageur a en mémoire le souvenir d’un curry commandé dans un petit restaurant de quartier. Ou celui d’un pad thaï au bœuf dégusté au milieu de la foule bouillonnante des rues de Bangkok.

Les cuisiniers thaïlandais ont un faible pour les plats pleins de couleurs, à base de légumes croquants super frais. Et tu peux même acheter des fruits, des boissons et des plats chauds à tous les coins de rue. Les parfums des épices se mélangent à l’agitation de la rue, et c’est aussi ce qui rend les voyages en Thaïlande si mémorables. Si tu penses que toutes les recettes se résument à du riz et du lait de coco, nous allons faire le tour des 5 plats de base de la cuisine thaïlandaise. De cette manière, tu sauras te repérer sur la carte des restaurants lors de ton prochain voyage.

une femme cuisine dans un marché thaïlandais

Les ingrédients de base de la cuisine thaïlandaise

De nombreux plats thaïlandais se composent d’une base de nouilles ou de riz, agrémentée de viande, d’une sauce relevée et de légumes. Même si la gastronomie thaï est variée, certains ingrédients se retrouvent dans de nombreuses recettes :

  • différents types de nouilles, ou du riz ;
  • des crevettes ou de la viande de porc, de bœuf ou de poulet ;
  • du lait de coco pour le côté crémeux ;
  • de la sauce de poisson (fish sauce) ;
  • des fruits, notamment des bananes, mangues et papayes ;
  • des œufs viennent aussi compléter bon nombre de plats.

La cuisine thaïlandaise inclut aussi beaucoup d’épices, des herbes aromatiques ainsi que plusieurs types de piments. Tu rencontreras souvent : 

  • de la citronnelle, piquante et fruitée ;
  • du galangal, une épice proche du gingembre ;
  • des feuilles de citron vert kaffir ;
  • du jus de tamarin, un fruit légèrement acide qui ressemble à une datte ;
  • du basilic thaï, qui est un peu anisé ;
  • du sucre de palme qui apporte une note caramélisée ;
  • et des cacahuètes concassées.

Un plat thaï typique mélange plusieurs saveurs dans une harmonie parfaitement maîtrisée : sucré, salé, acide et épicé. Les plats sont souvent sautés ou frits, et il est assez courant d’ajouter du sucre. Avant de te lancer dans le grand bain et de commander en live un pad thaï aux légumes dans une artère agitée de Bangkok, tu peux t’entraîner dans un restaurant français. Tu pourras te familiariser avec toutes ces saveurs en commandant un pad thaï chez Pitaya ou Général Tom Kha.

de personnes achètent de la nourriture de rue en Thaïlande

La cuisine thaïlandaise : attention aux épices !

Avant de te lâcher dans le monde merveilleux de la cuisine thaïlandaise, on doit quand même te prévenir : les Thaïlandais sont habitués aux épices. Leur tolérance est bien plus élevée que la nôtre. N’hésite pas à demander une version plus douce des plats lors de ta commande, et réfléchis à deux fois si tu vois un petit symbole « piment » sur la carte. D’ailleurs, dans les zones touristiques, les serveurs te proposeront souvent une version plus soft s’ils comprennent que tu es Européen.

Le plat emblématique de la cuisine thaïlandaise : le pad thaï

Le pad thaï au poulet est le plat traditionnel de Thaïlande, et sans doute le plus connu. Il s’agit d’un met complet à base de nouilles de riz et de pousses de soja sautées dans un wok. Le pad thaï contient aussi des crevettes et du tofu. On y ajoute des œufs brouillés et une sauce épicée. La sauce du pad thaï est confectionnée avec du sucre de palme et de la sauce de poisson. Cette combinaison peut paraître insensée, mais elle donne toute sa profondeur au plat.Il existe de nombreuses variantes, à base de bœuf ou de porc. Il est aussi facile de préparer un pad thaï végétarien, par exemple à base de tofu ferme.

un plat noir avec du pad thaï

Les salades thaï

Autre plat bien connu des gourmets du monde entier : la salade thaï, qui se décline en une multitude de variétés. Contrairement à la plupart des salades occidentales, elle n’est pas préparée à base de laitue, mais avec des nouilles. La recette de la salade thaï peut être agrémentée de viande ou de fruits de mer, mais aussi de fruits, et en particulier d’agrumes. Ceux-ci sont appréciés pour leur acidité et leur note sucrée. Il existe aussi de nombreuses variantes de salade thaï végétariennes. Comme toujours, la sauce épicée et aigre douce fait toute la différence. On la prépare généralement à base de sauce de poisson, de vinaigre de riz, de coriandre et de citronnelle.

La salade de papaye

La salade de papaye verte, appelée som tam est réservée aux plus téméraires. Elle contient de petits piments, qui sont très, très forts. Elle est préparée à base de papaye verte râpée à laquelle on ajoute des tomates, des cacahuètes et des crevettes. Ces ingrédients sont pilés ensemble dans un grand plat afin de révéler encore plus leurs arômes. Il existe de nombreuses déclinaisons de som tam, par exemple avec du crabe.

Les spécialités de riz : khao man kai et kao pat

Incontournable de la street food, le khao man kai est un riz thaï au poulet. Le secret de cette recette : le riz est cuit dans le bouillon de poulet, et il s’imprègne de tous ses arômes. On ajoute ensuite des pousses de soja et de la sauce au gingembre. Il est généralement servi avec des rondelles de concombre. Tu t’es lancé dans cette recette et tu as des restes de riz dans ton frigo ? Parfait ! C’est l’ingrédient idéal pour concocter un khao pat : du riz frit agrémenté de poulet ou de crevettes. Il est servi avec une sauce aigre-douce.

Les currys

Le curry thaï est un plat chaud bien réconfortant, composé d’une sauce crémeuse épicée, de riz et de légumes. La pâte de curry constitue la base de la recette. Et celle-ci n’a rien à voir avec les épices en poudre que l’on trouve dans les supermarchés. Elle contient une bonne dose de piment, ainsi que différents aromates : citronnelle, coriandre, gingembre, ail, curcuma, etc. On utilise la pâte de curry pour préparer une sauce, en ajoutant principalement du lait de coco. Tu peux varier les plaisirs avec du curry vert, du curry rouge ou du curry massaman.

un plat avec du curry vert de poulet

Les soupes

Les Thaïlandais mangent beaucoup de soupe. Celle-ci est très différente de nos traditionnelles soupes de légumes aux poireaux. Les soupes thaï sont généralement agrémentées d’une multitude d’épices, et parfois même de piment. La tom yam kung est sans doute la plus répandue. Elle contient de la citronnelle et des crevettes, ainsi que du sucre, des champignons et des feuilles de combava. Ce mélange étonnant donne un plat à la fois acide et piquant. Celui-ci se déguste avec des nouilles ou du riz pour un déjeuner bien consistant.

Tu trouveras facilement ces cinq plats de base dans tous les restaurants thaïlandais, et dans les rues pendant les night market. Toutes ces épices te font tourner la tête ? Pas d’inquiétude : tu trouveras toujours de la nourriture plus occidentale dans les zones touristiques, notamment dans les innombrables magasins 7/11. Évidemment, la cuisine thaï ne se résume pas à une déclinaison de cinq recettes. Au contraire, tu rencontreras sur les menus une infinité de plats aux noms mystérieux, mais toujours délicieux :

  • de la soupe de poulet au lait de coco, appelée tom kha kai
  • du poulet ou du porc sautés, relevés par le délicieux basilic thaï ;
  • de la poitrine de porc marinée et frite ;
  • une infinité de soupes de nouilles ;
  • des rouleaux de printemps, généralement frits.

Sans oublier quelques délices sucrés, comme le riz gluant à la mangue ou les beignets de banane.

riz gluant à la mangue servi sur une feuille

Voyage en Thaïlande avec WeRoad

Arpenter les rues de Bangkok à la recherche du meilleur pad thaï aux crevettes ou de la parfaite salade thaï au bœuf t’intimide ? Alors, rejoins-nous pour notre prochain voyage en Thaïlande. Nous avons prévu un road trip entre Bangkok et Chiang Mai, à la découverte des palais ancestraux et des plages paradisiaques du pays.Nous aurons l’occasion de partager nos découvertes culinaires pendant 12 jours, pour percer tous les mystères de ces délicieux ingrédients exotiques.

WeRoad Team
Written by WeRoad Team